Représentation schématique d'un point trigger. De nombreux noeuds de contraction ("contraction knots") forment un cordon musculaire palpable ("taut band") , dans lesquels les points trigger peuvent se trouver. (Source: David G. Simons, MD, Janet G. Travell, MD & Lois Statham Simons, "Myofascial Pain & Dysfunction - The Trigger Point Manual", Volume 1, 1999)

Historique des points triggers

 

En 1960, Le Dr. Janet Travell (1901-1997) et le Dr David G. Simons, MD (1922-2010), réalisèrent des recherches sur les points trigger et le syndrome myofascial douloureux.

 

En 1983, ils publièrent l'ouvrage de référence: " Myofascial Pain and Dysfunction - The Trigger Point Manual". Ce livre fut une percée dans le monde de la rhumatologie, de l'orthopédie, et de la physiothérapie et modifia la compréhension et l'approche de traitement de la douleur chronique. Depuis 1983, des dizaines de milliers de physiothérapeutes, médecins, chiropraticiens, masseurs et autres professionnels de la santé de part le monde ont adopté les points trigger dans leur palette de traitement.

Définition des points trigger

Le point trigger ou point gâchette est une zone congestionnée et inflammatoire du tissu musculaire. C’est une mini-contraction, une sorte de nœud. Une simple pression avec le doigt sur cette zone suffit à provoquer une douleur ou une irradiation nerveuse. On retrouve ces points dans chacun des muscles du corps, et plusieurs peuvent se situer au sein d’un même muscle. Ils sont le plus souvent liés à une fatigue ou une souffrance musculaire.